Pourquoi Tenerife est une bonne destination pour les investissements


enerife est la ville la plus grande et la plus peuplée des îles Canaries. Actuellement, la demande d'investissement dans cette ville est élevée, notamment parce que le tourisme joue un rôle important dans le développement de son économie. Le climat chaud tout au long de l'année et le mode de vie détendu sont également l'une des raisons pour lesquelles de nombreuses personnes cherchent à investir ici.

Vous envisagez d'investir, mais vous n'êtes pas sûr que Ténériffe soit la destination idéale pour vous ? Dans ce nouvel article, nous vous présentons quelques-unes des principales raisons pour lesquelles Ténérife pourrait être l'endroit que vous recherchez.

Favoriser l'attraction des investissements
En termes de fiscalité, Tenerife bénéficie également du meilleur régime fiscal grâce à la mise en place de la ZEC (zone spéciale des Canaries) avec un taux d'imposition des sociétés de 4 %.

En 2021, la zone spéciale des Canaries a été créée dans le but de stimuler l'attraction des investissements dans les îles dans un contexte défavorable. C'était une époque où le chômage des jeunes dépassait 60 % et où le tourisme était dans un état végétatif en raison de la crise sanitaire du Covid19.

La ZEC a été autorisée par la Commission européenne (CE) et réglementée par la loi 19/94 du 6 juillet 1994. Il permet aux entreprises d'être imposées à hauteur de 4 %, à condition que des emplois soient créés dans les îles. Le président de la ZEC rappelle que la plateforme de faible imposition est l'outil fondamental pour la diversification, la dynamisation et l'internationalisation de l'économie canarienne.

Promouvoir l'attraction des investissements
Comme prévu, les entreprises de la ZEC retournent 3,5 euros pour chaque euro reçu. En 2019, la ZEC s'est clôturée avec une augmentation de 33% du nombre d'entreprises enregistrées et de 13% du nombre de projets d'entreprise autorisés, avec un investissement engagé de plus de 1 964 millions d'euros.

Le registre officiel des entités de la zone spéciale des Canaries a indiqué qu'au cours de l'année 2019, 656 entreprises ont été enregistrées, qui se sont engagées à créer 9 778 emplois et à investir 1,076 milliard d'euros dans les îles Canaries. Le nombre d'entreprises enregistrées dans la ZEC a augmenté depuis 2014, de sorte qu'il y a eu une augmentation de 44%, et en termes de projets autorisés, il y a également des augmentations annuelles régulières.

Croissance de l'investissement
La plus forte augmentation concerne les entreprises enregistrées en 2019, de sorte que les 114 entités ajoutées au registre représentent une augmentation de 33 % par rapport à l'année précédente. Ces entreprises se sont engagées à créer 1 398 emplois et à réaliser un investissement de 98,8 millions d'euros.

Près de 70 % de ces entreprises exercent des activités de services. Cinquante-huit pour cent des capitaux proviennent de l'étranger, principalement de l'Union européenne, et proviennent de 28 pays, parmi lesquels se distinguaient l'an dernier les personnes d'origine italienne, suivies des Allemands et des Britanniques.

L'augmentation des projets d'entreprise
Le nombre d'autorisations a également augmenté, de sorte que 163 projets d'entreprises ont été autorisés en 2019, soit 13 % de plus qu'en 2018, et ces projets se sont engagés à générer 2 392 emplois et à investir 1 964 052 703 euros (un chiffre qui dépasse l'investissement cumulé enregistré par la ZEC).

Le secteur industriel représente 20% des projets attirés (1% de plus que l'année précédente), ce qui contraste avec une certaine stagnation en termes régionaux et renforce le caractère anticyclique de cet outil. Les 11% restants correspondent à des projets de commerce et de distribution.