Le boom du logement dans l’ère post-pandémique


Depuis que nous sommes entrés dans cette nouvelle ère post-pandémique, aux alentours de février 2020, nous avons remarqué un changement majeur dans les demandes faites par les clients intéressés par le changement ou l'achat d'une propriété. Par exemple, de nombreuses personnes qui vivaient déjà dans un certain endroit ont très vite décidé de changer de lieu de vie. C'est parce que leurs besoins ont changé. Et à quoi devons-nous ce changement de perspective ?

Le fait de devoir vivre longtemps confiné dans une certaine maison, et imaginons que cette propriété dispose d'une petite terrasse, a évidemment conduit de nombreuses personnes à repenser la manière et l'espace où elles veulent vivre. Pensons même qu'il existe des propriétés où il n'y a même pas de petite terrasse. Il est clair que toutes ces conditions ont amené les gens à réfléchir à leurs besoins.

Un changement de forme et de mode de vie
À cette époque, de nombreuses personnes ont voulu faire un changement, elles ont voulu acheter par exemple une maison avec une terrasse. Certains se sont même lancés dans l'achat de certains types de propriétés aux caractéristiques très particulières.

Il convient de noter, par exemple, le boom des propriétés herrera, qui ont leur propre marché, mais qui connaissent actuellement une croissance remarquable. Chez Remax Golden Mile, nous avons eu le cas d'une de ces propriétés, qui comprenait un verger à travailler. Ce qui est curieux, c'est qu'en moins d'une semaine, elle a reçu plus de 50 demandes d'achat immédiat.

Un bien qui est vendable
Ce type de cas nous fait réfléchir aux considérations que nous, professionnels du secteur, devons prendre en compte lorsqu'il s'agit de propriétés de ce type. N'oublions pas que le fait que quelqu'un veuille vendre une propriété ne signifie pas qu'elle est vendable, c'est-à-dire qu'elle n'est pas apte à la vente dans le sens où elle possède tous les documents en ordre.

Nous avons déjà constaté la difficulté de mettre en vente ce type de propriété, car dans la plupart des cas, ces espaces sont transformés en logements, alors qu'en réalité ils ne répondent pas aux exigences légales, qu'il s'agisse de la légalisation et de la prescription devant la mairie pour s'assurer qu'ils sont aptes à l'habitation.

Le travail de l'agent immobilier
Pour cette raison, non seulement je signale l'importance pour les professionnels d'avoir à leur disposition des professionnels spécialisés qui savent gérer la documentation adéquate devant les conseils municipaux ou la mairie, mais j'invite également ces professionnels à être conscients lors de la sélection des propriétés qu'ils veulent et peuvent vendre.

N'oublions pas que notre travail d'agent immobilier consiste à proposer à la vente des produits vendables et non à créer ou à causer des problèmes à ceux qui veulent acheter un bien.