Découvrez les nouvelles tendances dans le secteur immobilier en Espagne.
26/03/2022 / rédaction goldenmile


L'une des questions en suspens dans le secteur de l'immobilier pour cette année et les années à venir est la réhabilitation du parc immobilier résidentiel. Un défi de taille puisque la moitié des bâtiments utilisés pour le logement en Espagne ont plus de 50 ans et que moins de 5 % d'entre eux ont un classement énergétique efficace (A, B ou C).

Selon les données du ministère des transports, de la mobilité et de l'agenda urbain, environ 30 000 rénovations de logements sont effectuées chaque année en Espagne. Au rythme actuel de rénovation, il faudra 308 ans pour rénover l'ensemble du parc immobilier espagnol et atteindre l'objectif de décarbonisation de 2050, selon les estimations de l'UCI.

L'année 2022 sera une année clé pour la relance de la rénovation énergétique en Espagne. L'UCI a des attentes positives à cet égard et estime que ce secteur d'activité déplacera environ 30 000 millions d'euros et générera jusqu'à 400 000 emplois dans les années à venir.

La relance de la rénovation énergétique en Espagne
L'arrivée des fonds européens peut être l'un des principaux moteurs de la rénovation des logements, avec des subventions moyennes de 10 000 euros pour entreprendre ces travaux, auxquels les propriétaires devront ajouter des capitaux privés ou des solutions de financement spécifiques à cet effet.

Quant au marché hypothécaire, selon les chiffres de l'INE, le nombre d'hypothèques contractées sur des logements a augmenté de 15% entre 2021 et 2019, tandis que le montant moyen des prêts a augmenté de 6% dans le même laps de temps. En outre, le pourcentage d'achats financés ne s'élève qu'à 45 %, un chiffre très stable ces dernières années.

La tendance aux taux fixes
Selon les experts de l'UCI, l'un des facteurs de différenciation du marché hypothécaire restera la tendance des taux fixes, qui a été la norme en 2021. Comme pour les signatures de prêts hypothécaires, les niveaux de ventes et d'achats ont repris en 2021. En fait, 676 775 logements neufs et d'occasion ont été vendus en Espagne l'année dernière.

Cela se traduit par une augmentation de 38,1% par rapport aux ventes enregistrées en 2020 et de 19,4% par rapport à 2019, selon les données provisoires du Conseil général des notaires. Il s'agit du chiffre le plus élevé depuis 2007, année où l'on a enregistré plus de 850 000 ventes et achats de logements au niveau national.

L'élan en faveur de la rénovation énergétique en Espagne
Les experts de l'UCI soulignent que les Espagnols continueront à opter pour les logements de seconde main au cours des prochaines années. Face à cette tendance, l'UCI souligne l'importance de miser sur la réhabilitation et la réforme énergétique du parc immobilier dès l'achat, en profitant de financer la réforme en même temps que l'acquisition pour bénéficier de taux et de conditions hypothécaires.

Source : El Economista